Démarche

Un désir d’apporter du sens soutient un travail singulier, à l’écoute de la nature. L’œil est sollicité, comme nous pouvons l’être devant un paysage: par la douceur, la lumière et la beauté des couleurs.

 

L’artiste puise son inspiration dans la nature qui lui apparaît comme la mère de beauté et de générosité. C'est un langage sensoriel qui chemine jusqu’au cœur, sans avoir recours, dans un premier temps, à des références intellectuelles ou artistiques. A la recherche de lumière, de transparence, de profondeur et de douceur, elle couche sur la toile les premières couches de blanc comme une aube des premiers jours puis dépose une poudre minérale autour de laquelle l’huile, en fines couches, va prendre corps. Les six thèmes déclinés, « passages », « ouvertures », « secrets de jardin  », « galets », « immanence » et « paysage habité » ont en commun le souci de faire ressentir au public l’ouverture, l’espace et la lumière. Trois entités non palpables, non quantifiables, non visibles et dont elle souhaite s’approcher au plus près.

 

A travers ses compositions, elle désire que le spectateur pose son regard et son esprit au plus intime, en direction du cœur, et se confronte ainsi à un regard plus universel.

 

 

 

 

Atelier Anne Turlais, à Cabrerets, 2011